Découvrez BULL RACING PRODUCTION

Découvrez BULL RACING PRODUCTION

Pouvez-vous présenter votre société Bull Racing Production ?

Bull Racing Production est une société dont le siège est en province (à côté des Sables d’Olonne - 85) mais sans aucune limite géographique d’intervention. Si nous travaillons principalement sur la France, nous avons désormais des équipes locales à New-York pour des productions aux US, à Shanghaï pour l’Asie et à Dubaï/Beyrouth pour le Moyen-Orient. Notre coeur de métier est la production et réalisation de films pour web/TV/cinéma (films institutionnels, publicitaires, clips musicaux, courts et longs métrages, et une spécialité : les effets spéciaux). Depuis l’an passé nous avons ouvert un pôle dédié au virtuelavec les films 360 stéréoscopiques, la 3D (modélisation 3D, animation 3D et les 3D photoréalistes) sans oublier bien-sûr la Réalité Virtuelle. Nous restons une petite structure, ce qui nous permet de proposer des coûts compétitifs, mais nous avons des indépendants, fidèles à la société, qui viennent renforcer nos effectifs quand les projets le nécessitent. Enfin, nous restons en veille permanente des nouvelles technologies pour proposer à nos clients des supports originaux et innovants pour diffuser les contenus audiovisuels que nous leur avons créés : écrans 3D sans lunettes, bornes de réalité virtuelle grand public, diffuseur holographique…

Quelles sont vos références ?

Nous travaillons dans tous secteurs d’activités et dernièrement c’est le groupe BENETEAU (leader européen de la plaisance et du mobil-home) qui nous a fait confiance ou encore HEROÏN BIKE, la marque de cycle de luxe de Marc SIMONCINI, le fondateur de MEETIC. En fait, dès qu’on parle de projets ambitieux, on fait appel à notre principal réalisateur, Fabien DUFILS. Fabien travaille depuis plus de 20 ans dans ce métier et a déjà eu l’occasion de faire des spots publicitaires et des clips musicaux pour les plus grandes sociétés comme DIOR, CHANEL, H&M, LAPERLA, HOLSTEN, LA CROIX ROUGE mais également pour des chanteurs reconnus en France et à l’international comme Sexion d’Assaut avec Black M et Maître Gim's, Jennifer, Tina Arena ou David GETTA. Il a sorti l’an passé son premier long métrage (ONE BUCK) primé à travers le monde entier, sur lequel nous avons collaboré et qui a été présenté au marché du film au dernier festival de Cannes. Avec notre savoir faire dans les effets spéciaux et le talent de Fabien, nous ne reculons devant aucun défi… C’est le côté fonceur de notre marque, notre ADN  qui a donné notre nom et notre logo !

Parlez-nous de votre travail autour de la VR et de la 3D

Mon associé étant un expert des effets spéciaux et il a de longue date une véritable expertise de la 3D. La bascule dans l’univers des films 360 et dans la Réalité Virtuelle s’est donc faite naturellement. Nous avons ensuite complété l’équipe avec un spécialiste de l’animation 3D afin de répondre à la demande qui est grandissante dans cet univers. Nous avions les compétences, le matériel et les logiciels, il ne restait plus qu’à répondre à la demande. A ce jour, les clients nous sollicitent principalement en VR sur du marketing pour faire vivre des expériences client sur de l’événementiel tandis que notre travail de 3D est plutôt orienté architecture, soit directement pour des architectes, soit pour des clubs, pour des sociétés qui veulent présenter leurs projets. Justement, dans ce cadre-là, il nous arrive aussi de tourner des films et d’y inclure des images 3D pour mieux mettre en avant l’évolution d’un projet.

Quels types de services êtes-vous susceptibles d’apporter aux ayants-droits sportifs ?

Les ayants-droits sportifs ont souvent leurs propres équipes ou leurs prestataires habituels pour produire et réaliser leurs contenus audiovisuels. Fort logiquement, ces contenus sont principalement de type journalistiques et ce n’est pas notre univers. Notre volonté est plutôt de compléter et de les accompagner sur notre savoir-faire :

- Films type pub/cinéma pour la présentation d’un nouveau maillot, d’une nouvelle épreuve, d’un nouveau partenaire, de la prochaine saison, pour célébrer un titre, une saison réussie, … Que ce soit, par exemple, grâce au storytelling très à la mode en ce moment dans la pub, ou bien encore grâce aux effets spéciaux qui ont toujours du succès, nous pouvons proposer des axes différents aux solutions adoptées aujourd’hui pour faire passer tous ces messages, toutes ces émotions.

- La 3D pour matérialiser en vidéo ou en VR un projet de construction de stade, de centre d'entraînement, de musée, ...

- Photos/vidéos 360 pour des applications ou pour le web afin de faire découvrir de manière immersive des événements ou des lieux (soirée VIP, lieux stratégiques d’un stade, d’une course, …)

- La réalité virtuelle peut donc servir pour présenter des projets comme évoqués ci-dessus en immergeant partenaires, institutionnels, journalistes au sein des futurs sites, mais à notre avis, la VR peut proposer beaucoup plus, notamment au niveau marketing : elle peut être un nouveau support publicitaire car elle permet de faire vivre des émotions, et la neuro-science l’a prouvé : si un message ou une marque est assimilée à une émotion, ce message ou cette marque auront un impact 100 fois plus fort qu’un affichage classique. Il ne faut pas oublier non plus que la VR se développe de plus en plus pour la partie sportive avec des sujets forts comme la formation, le développement tactique dans des cadres de recrutement ou pour stimuler un joueur blessé par exemple.

- Enfin, nous présenterons au SPORTEM quelques solutions technologiques innovantes en plus de la VR. Notre rôle est de créer du contenu pour ces solutions de diffusion, notamment grâce à la 3D.

Pourquoi participer au SPORTEM cette année ?

Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus ! :-) Plus sérieusement, en étant des passionnés de sport, il nous paraissait évident de mettre notre savoir-faire au service des clubs, des équipes, des fédérations et autres ayant-droits. Que ce soit par notre approche cinématographique de l’image ou par les nouvelles technologies, nous sommes convaincus qu’il y a beaucoup de choses à faire dans cet univers. Nos différents contacts avec les clubs de Ligue1 ou du Top14 nous l’ont déjà prouvé. Grâce au SPORTEM, nous espérons pouvoir rencontrer de nombreux décideurs pour proposer nos différents services mais on espère aussi être challengés sur de nouveaux projets, de nouvelles idées en lien avec notre activité ! Nous savons que les clubs cherchent en permanence des nouvelles idées, de nouvelles solutions… et chez Bull Racing Production, on adore les défis !